top of page
  • Hatim Zitouni

Comment développer une bonne estime de soi chez son enfant?

Qu'est-ce qui façonne notre vie et les expériences que nous y accumulons? Il y’a bien sûr nos compétences, nos traits de personnalité, notre éducation, notre environnement, nos efforts, notre persévérance et bien d'autres choses encore. Mais le principal facteur est probablement l’image que nous avons de nous-mêmes, c'est-à-dire notre estime de soi. Souvent, cette image se forme à un stade précoce de la vie, lorsque nous commençons à peine à prendre conscience de nous-mêmes et du monde qui nous entoure. Et comme l'estime de soi joue un rôle important dans la vie de chacun, c'est un élément essentiel du développement de la personnalité qu'il ne faut pas négliger.



L'estime de soi et son rôle dans notre vie


L'estime de soi reflète l’évaluation qu'une personne fait d'elle-même, de ses qualités, de ses forces et faiblesses et de ses sentiments. Elle reflète également la conscience que sa personnalité et ses actions individuelles sont importantes dans la communauté humaine. Parmi les fonctions les plus importantes de l’estime de soi, nous pourrons en dénombrer les suivantes:

1. Fonction régulatrice: elle nous permet de réguler notre comportement et de prendre nos propres décisions. 2. Fonction protectrice: elle nous protège en maintenant notre personnalité stable et indépendante. 3. Fonction rétrospective: elle nous encourage à nous développer en évaluant notre comportement et en le comparant à l'évaluation que les autres font de nous sans pour autant assimiler cette évaluation à notre valeur propre.

Une bonne estime de soi va de pair avec la confiance en soi, qui est une qualité personnelle essentielle. Elle procure un sentiment de bonheur et protège de l’autocritique constante et des doutes sur les actions entreprises.


Le rôle de l'estime de soi dans le développement de votre enfant


A la naissance, l'estime de soi d'un enfant est sans défaut, mais elle subit de nombreux changements au fil du temps. Si ces changements sont positifs et que l'estime de soi de l'enfant est adéquate, sa vie se déroulera correctement à l'avenir. A partir de là, nous comprenons à quel point les activités qu’entreprend un enfant ainsi que son désir d’apprendre et de s’améliorer dépendent considérablement de son estime de soi.

L'attitude de votre enfant envers lui-même passe par l’évaluation de trois composantes clés: 1. L'évaluation de ses réalisations: "ce que je peux faire" et "ce que je fais bien". 2. L'évaluation de sa personnalité et de son apparence par les autres: un enfant est facilement influencé par les expériences et l’évaluation des personnes qui l'entourent, surtout celles des adultes les plus présents et importants comme les parents. 3. L'évaluation de son individualité: il s'agit d'évaluer l'importance d'une qualité ou d'une action personnelle par l’enfant lui-même.


Qu'est-ce qui affecte le développement de l'estime de soi chez votre enfant ?

Le développement de l’estime de soi pourrait être séparé en deux temps, ce qui correspond à la fois à deux stades différents du développement psychologique de l’enfant et à deux périodes scolaires: l'âge préscolaire (entre 0 et 6 ans) et l'école (à partir de 6 ans).


Durant la petite enfance, l’environnement de l’enfant est extrêmement petit. C'est donc l'attitude des parents et leur réactions qui auront le plus d'influence sur l'enfant. Ainsi se formera chez l’enfant un filtre mental et psychologique à travers lequel il perçoit les situations et le monde. Lorsque les parents expriment ouvertement leur amour à l'enfant, le respectent et le félicitent pour ses réalisations, il aura une perception positive de lui-même. Une faible estime de soi résulte d'une négligence et d'un manque d'affection pendant les premières années de la vie. Il est tout à fait normal qu’à l’issue de ce stade, l’estime de soi de l’enfant soit un peu “gonflée”.

Ensuite, lorsque l'enfant entre à l'école, le développement de l'estime de soi se poursuit à travers ses interactions avec les pairs et les nouveaux adultes. Cette fois-ci, l’estime de soi est gérée par l'autosurveillance et la maîtrise de soi. L’enfant s’initie à la comparaison aux autres et à la réception de commentaires et de feedback de la part de ses pairs et de ses enseignants. À ce stade, il est donc normal que l’estime de soi diminue un peu pour devenir en fait plus adéquate puisqu’elle est basée sur son expérience individuelle et rassemble tous les spectres d’évaluation (réalisations, individualité, feedback des autres). Les activités scolaires où l’enfant se trouve immergé: jeux, communication, apprentissages… sont des opportunités à travers lesquelles l’enfant s’observe, évalue ses compétences et sa capacité à suivre les règles et les instructions, à montrer les traits de sa personnalité et à répondre aux exigences environnementales. C'est pourquoi le rôle des enseignants est si fondamental dans le processus de développement de l’estime de soi des enfants à partir du moment qu’ils apportent un effet durable sur la vie des enfants.

Les indicateurs d'une estime de soi adéquate

Une bonne estime de soi signifie que vous vous respectez et que vous vous appréciez à votre juste valeur: - vous mettez correctement vos compétences en corrélation, - vous considérez vos succès et vos échecs avec réalisme, - vous vous fixez des objectifs réalisables et vous avez des attentes réalistes, - vous pouvez vous affirmer lorsque cela est nécessaire, - vous savez que vous pouvez prendre des décisions et en être responsable, - vous êtes résilient au stress et aux difficultés de la vie.

En gardant une vision réaliste de vous-même, vous êtes ouvert au feedback et à l'apprentissage. Cela signifie que vous êtes enclin à vous améliorer et que vous êtes plus désireux d'acquérir de nouvelles compétences. Cela vous aide à établir des relations saines et honnêtes et à éviter les relations toxiques. En général, vous êtes plus optimiste et vous dégagez une atmosphère positive pour tout le monde.


Les moyens de développer une bonne estime de soi chez votre enfant

Voici quelques conseils faciles à appliquer dans votre quotidien pour développer une estime de soi adéquate chez votre enfant.

Dites plus souvent à votre enfant que vous l'aimez. C'est une chose tellement évidente et pourtant souvent négligée. Beaucoup d'enfants se sentent vraiment mal aimés. N'oubliez pas le contact corporel: un câlin, un baiser, et même une simple caresse sur la tête et le fait de lui tenir la main peuvent faire des miracles.

Permettez à votre enfant de réussir. Les parents et les enseignants doivent être attentifs et sensibles aux besoins des enfants et les aider à découvrir leurs talents. Vous pouvez proposer à l'enfant des tâches réalisables. Accompagné d’un soutien émotionnel, d’encouragements et de félicitations, cela contribuera grandement au développement d'une bonne estime de soi.

Soutenez l'initiative de votre enfant. Il est extrêmement important de le faire à tout âge. Même si un enfant d'âge préscolaire décide de devenir astronaute, soutenez-le en l'emmenant au planétarium. Même s'il abandonne cette idée, le sentiment que vous croyez en lui restera.

N'abusez pas du pouvoir que vous avez. Pour un enfant, et surtout un adolescent, c’est une nécessité d’avoir son autonomie. Plus ses activités sont diverses et indépendantes, plus il a d'opportunités de tester ses capacités et d'élargir ses idées sur lui-même et sur le monde. Essayez de lui créer davantage d'occasions d'enrichir ses expériences individuelles.

Soyez objectif quant aux actions et au comportement de votre enfant. Il est nécessaire d'analyser avec l'enfant les résultats de ses actions. Ensemble, vous pouvez réfléchir sur les raisons cachées derrière les difficultés et les erreurs ainsi que sur les moyens de les corriger. Cela donnera confiance à l’enfant dans le fait qu'il saura faire face aux difficultés et aux échecs et qu'il réussira. En même temps, cela apprendra à l'enfant à se fixer des objectifs réalistes.

Demandez à votre enfant des conseils ou de l'aide d'égal à égal. Faites-lui savoir que son aide est nécessaire et importante. Si vous traitez votre enfant comme un égal, il ressentira cette attitude et croira en sa force. Mais n'en faites pas trop : ne rendez pas l'enfant d'âge préscolaire responsable de sa petite sœur.

Enseignez le respect des sentiments et des souhaits des autres enfants. Un enfant doit communiquer et interagir avec ses pairs. Apprenez-lui à écouter ce que les autres ont à dire, mais à avoir son propre point de vue. S'il a des difficultés à entrer en relation avec eux, cherchez-en la raison et aidez-le à prendre confiance en lui pour communiquer.

Évitez de comparer votre enfant aux autres enfants. Des phrases comme "Marie a eu un A, et toi juste un C" sont un grand désastre. Ce sont précisément ces phrases qui diminuent l'estime de soi de l'enfant.

Évitez d'aborder les conflits de manière personnelle. Au lieu de dire que votre enfant a été mauvais, dites-lui qu'il a fait une mauvaise chose et essayez d'aller au fond des motivations de ses actes. Découvrez ce qui l'a empêché de faire ce qu'il fallait. Une telle approche enseigne l’introspection: l'enfant réfléchit à ses actions et forme de nouveaux modèles de comportement.

N’abusez pas des punitions. Expliquez vos exigences et vos règles à l'enfant et soyez cohérent dans vos punitions. Ne punissez votre enfant qu'en cas de faute grave, et non pour n’avoir pas bien travaillé alors qu’il a fait de son mieux. Veillez également à ce qu'il comprenne pourquoi il est puni.

Conclusion

L'estime de soi joue un rôle majeur dans le développement de la personnalité de l’enfant. Elle lui permet d'évaluer correctement ses compétences mentales, psychosociales et physiques et de choisir les qualités personnelles qu'il doit développer. Elle façonne ses objectifs, ses valeurs, ses attitudes à l'égard des choses et des autres. Une estime de soi adéquate est le moteur de la confiance en soi dont dépend la réussite de tous les autres domaines de notre vie.

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page